Pour recevoir nos informations par e-mail inscrivez-vous à notre newsletter
   

Nous contacter
» » » La Chapelle Saint-Michel


 

Le prieuré de Saint Michel date de l’an 1020 ou 1027.Le site de cette chapelle était un ancien lieu de culte du dieu Mercure. Situé agréablement sur une colline dominant la Durance, il n’en reste plus que la chapelle. Ses murs sont très anciens.et pourraient dater du 17° siècle, sans doute juste après sa destruction par les troupes du duc de Savoie, en 1692.

Ce ne serait, d’après certains que le cœur de l’antique chapelle qui en 1517 est dite « paroissiale et priorale »; il y a en effet, un cimetière à côté.

 

 

Nous connaissons certains remaniements de l’édifice :

·        En 1878, le toit et le campanile sont refaits à neuf; l’intérieur est rafraîchi; l’autel en marbre rose est enlevé et remplacé par un autre en bois; le beau parement en cuir gaufré et doré est mis hors d’état.

·        En 1903, de nouvelles réparations sont effectuées pour un simple entretien.

 

A l’intérieur, un grand tableau représente Saint Michel terrassant le dragon; il est très primitif et l’on ne sait quel est le plus terrible des antagonistes. Une autre petite toile montre un prieur du couvent. La hauteur de la voute permet une tribune.

 

Autrefois, la paroisse de Prunières se rendait en procession à la chapelle le 29 septembre, fête de l’Archange. La messe y était célébrée assez souvent selon la demande des habitués. Les morts étaient enterrés dans le cimetière tout proche. La construction du barrage a arrêté ses coutumes.