Pour recevoir nos informations par e-mail inscrivez-vous à notre newsletter
  

Nous contacter
» » Histoire de la commune


PRUNIERES, en quelques mots...

 

 

L'histoire de notre commune

Le chateau de prunières

La paroisse de Prunières était autrefois sous le mandement de Savines.

Les chapelles St Jacques et Ste Marie furent construites en 1516, puis ce fut le tour de la chapelle Ste Catherine.

Toutes les coseigneuries de Prunières furent réunies en une seule au XVI ème siècle.

L’église et le château furent brûlés en 1692 par le Duc de Savoie.

 

La commune de Prunières, avant la création du lac, était exclusivement agricole. On dénombrait alors sur son territoire, plus de 40 exploitants.

 

En 1843 et 1858, la commune subit des crues dévastatrices. Et l’été, les pénuries d’eau sont nombreuses. La construction de la retenue s’avère nécessaire, néanmoins, 13% des terres agricoles de Prunières sont englouties par le barrage.

L’intérêt touristique n’est alors pas pris en compte. Prunières bénéficie pourtant de la politique menée par le ministère de l’agriculture dans le cadre de le Rénovation Rurale en Montagne.

 

Ce n’est que plus tardivement que Prunières prend conscience des ses atouts et tire enfin partie de son positionnement au bord du lac. La commune construit alors le lotissement des Vignes. C’est le début de l’influence du tourisme…

 

 

 

 

 

Prunières aujourd'hui

Composée de plusieurs hameaux, Prunières s’étend entre le lac de Serre-ponçon et les aiguilles de Chabrières.
Commune residentielle et touristique, Prunière possède sur son territoire, au milieu des flots, un petit joyaux emblématique du paysage haut-alpin : la Chapelle Saint-Michel qui serait, dit-on, le site le plus photographié des Hautes-Alpes.


Une série d’aménagements a été réalisé ces dernières années par la municipalité afin d’offrir aux résidents et  vacanciers un plus grand confort, une qualité d’équipement et de nouvelles activités nautiques. Un complexe portuaire avec bouées, ponton et mise à l’eau permet désormais aux adeptes de sports nautiques de pratiquer leur activité en toute sécurité.

Autrefois commune très agricole, Prunières est aujourd’hui une commune résidentielle.

Elle a su néanmoins conserver la présence de 7 agriculteurs qui pratiquent l’élevage ovin, ce qui représente à l’échelle de la commune un beau cheptel. Pour le reste de la population, la majorité des habitants de Prunières travaille à Gap, situé à seulement 20 kilomètres.

 

Le parc de logement est composé pour moitié de résidences secondaires, sachant que nombres de ces « résidents intermittents » se transforment, avec la retraite, en résidents principaux et viennent gonfler la population de Prunières.

 

 Prunières bénéficie également de sa localisation dans la zone périphérique du Parc National des Ecrins et cherche par un développement harmonieux et respectueux, à conserver la qualité de son cadre de vie et de son environnement.