Pour recevoir nos informations par e-mail inscrivez-vous à notre newsletter
  

Nous contacter
»»Le patrimoine communal


L’église de Prunières :
Lieu de prière où se mêlent à la fois le beau et la simplicité.

 

eglise de prunieres

 

 

 

 

La paroisse de Prunières est composée de hameaux forts dispersés. L'historien Albert en compte onze en 1780. On peut s'étonner que l'église paroissiale ne se situe pas dans l'un des principaux.

 

C'est que dans les siècles lointains, les Augiers actuellement sur la commune de Chorges, faisaient partie de Prunières. Ainsi, le centre paroissial et administratif était bien au centre au quartier de l'église.
L'église paroissiale est à la mesure de la population (305 habitants aujourd’hui en 2014), par sa simplicité et ses dimensions.

Elle est consacrée au Saint-Sauveur, c'est-à-dire au Christ, sauveur des hommes, dont la fête se célèbre le jour de la transfiguration le 6 août.

De nos jours, ce dernier patronage est le seul consacré et fêté le 1° dimanche du mois d’aout.


Ses murs sont très anciens, leur épaisseur en témoigne. Elle doit avoir été reconstruite En savoir plus...

 

 

 

La Chapelle Saint Michel,

un patrimoine communal, un emblème départemental

 

 

 

 

Le prieuré de Saint Michel date de l’an 1020 ou 1027.Le site de cette chapelle était un ancien lieu de culte du dieu Mercure. Situé agréablement sur une colline dominant la Durance, il n’en reste plus que la chapelle. Ses murs sont très anciens.et pourraient dater du 17° siècle, sans doute juste après sa destruction par les troupes du duc de Savoie, en 1692.

Ce ne serait, d’après certains que le cœur de l’antique chapelle qui en 1517 est dite « paroissiale et priorale »; il y a en effet, En savoir plus....

 

 

Les Calvaires

 

 

 

 

 

Notre commune est riche en calvaires, certains disparaissent dans la végétation d'une haie, d'autres, au contraire, se dressent fièrement au bord de la route ou d'un chemin.

En parcourant les routes et les chemins de notre village, on peut les découvrir, la plupart le long de la route départementale 109, véritable artère centrale de Prunières

Le premier calvaire se trouve à l'entrée du territoire de la commune en venant de Chorges; il a été dressé en 1932 à l'issue d'une mission. Ayant été renversé lors d'un violent orage il y a quelques années, il a été restauré par notre agent communal.

À environ un kilomètre se dresse la croix du jubilé de 1852. Elle est placée au champ dit de Catherine, le crucifix de fer se dresse sur un fût carré reposant sur un socle qui autrefois était entouré de bancs étagés décrivant un demi-cercle. Le matériau utilisé, du marbre de Chabrières, a été taillé par Camille Tiran tailleur de pierres à Chorges. Jadis on s'y rendait en procession aux fêtes En savoir plus.....

 

 

L'hélice de Prunières

 

 

 

 

 

Le 19 juillet 1944, un bombardier "libérator" américain, parti à 10 h de Spinazzola, au sud de l'Italie, pour sa 44°, et dernière mission, dont l'objectif est de détruire un noeud ferroviaire de Munich, est touché par l'artillerie antiaérienne après avoir atteint son but.

Au retour, il s'égare parce que ses instruments de navigation sont hors d'usage:deux moteurs sont en panne. Il s'écrase à 15 heures dans un champ, à l'ouest de Prunières.

Très vite, on dirige les combattants dans la forêt de la Petite Vaucluse, à 1700m d'altitude.

Du 19 au 25 juillet, les jeunes Américains partagent la vie sédentaire des maquisards de Réallon.

Les habitants de Prunières ont récupéré en souvenir des morceaux d'avion, dont les parachutes qui servirent à faire .......des robes.

Une partie de l'hélice de cet avion est érigée sur une stèle et marque l'emplacement de la chute au bord de la route D109, entre Chorges et Prunières.

 

 

 

 

Le Four Banal

 

Four banal, patrimoine de Prunieres

 

 

Restauré par des habitants passionnés, il s'y déroule chaque année la fête de l'Agneau et du pain.