Le viaduc ferroviaire du Thubaneau

photo Viaduc du Thubaneau
Photo Viaduc du Thubaneau
Photo Viaduc du Thubaneau

 Il constituait autrefois le trait d’union entre les communes de Prunières et de Chorges, permettant au chemin de fer d’enjamber la combe de Marrasse.

 

Image

 

Viaduc du Thubaneau en 1983 lors de la baisse des eaux - le viaduc est alors visible en entier - Photo M.Chapolin en 2018. Emplacement de la Gare de PRUNIERES - Une petite partie du Viaduc du THUBANEAU émerge de l’eau au printemps 2018 – Photo M. Chapolin 

Un ouvrage d’art remarquable par la qualité de son architecture et la beauté de ses finitions, caractéristique des techniques ferroviaires de la société de chemin de fer de l’époque, sur la fin du XIX siècle.
Pour l’histoire il faut retenir que le « Thubaneau » a été construit entre les années 1880 et 1882 pour la compagnie des chemins de fer P.L.M (Paris Lyon Marseille) chargée de la construction de la ligne n° 915000 de Veynes à Briançon. Sa mise en place était nécessaire pour franchir la combe de Marasse. Sa mise en service date de 1883. Il enjambait également l’ancienne route nationale N94C aujourd’hui totalement immergée. Ce viaduc était situé à environ 300 mètres de l’ancienne gare St Michel en direction de Savines. Sa hauteur est d’environ 30 m et sa longueur sur 11 arches est sensiblement égale à 300m.

Image
Image

Comme bien d’autre, il a aujourd’hui disparu du paysage, supplanté par les flots de Serre-Ponçon qui depuis plus de cinquante ans ont englouti sa fière silhouette…Mais lui, fort heureusement a échappé au triste sort de la plupart de ses frères, qui comme lui devenus inutiles, furent massacrés à la dynamite dans l’ euphorie destructrice des chantiers de démolition du barrage.

Il repose désormais toujours intacte, sous 30 mètres d’eau à hauteur de ce que fut le hameau du Thubaneau, au bas de la bute de la célèbre chapelle Saint Michel. Le tablier du viaduc du Thubaneau se trouve à quelques chose près au même niveau que le gare de Prunières, donc à environ 736m d’altitude. Sachant que la cote maximum des eaux du lac de Serre-Ponçon se situe à 780 m , le haut du viaduc est donc submergé en permanence de 44 m. Au printemps EDF baisse le niveau du lac de 20 à 35 mètres tous les ans pour permettre de recevoir les eaux de la fonte des neiges . Ainsi le Viaduc du Thubaneau reste toujours submergé de quelques 9 à 14 mètres d’eau sauf en 1983 quand EDF a descendu le niveau d’eau à l’extrême pour des révisions techniques…. Il faudra donc guetter les grandes vérifications du barrage pour apercevoir à nouveau ce magnifique viaduc englouti !!!

 

Origine des sources M. Hilbert – D-L R. Cézanne- photos Huguette Cavalier-Archives départementales – photos 2018 M Chapolin

 

Image
Image